J’ai fais un rêve, Elder Scrolls 6, et vous ?

J’ai fais un rêve au sujet de Elder Scrolls 6, ce jeu était parfait. Quand on parle de jeu nextgen, on parle souvent de jeu qui sortiront sur les prochaines génération de console, ou de technologie, cela nous prédit un jeu encore plus grandiose, plus intelligent, plus beau, et avec des graphismes d’un réalisme absolue. Mais qu’en serait-il dans l’univers de Elder Scrolls VI ?

J’ai fais un rêve, Elder Scrolls 6 était au top

Je me réveil ce matin, c’est le grand lancement pour « The Elder Scrolls 6 – Hammerfell ». J’ai reçu mon jeu, et je l’ai installé, je m’apprête à jouer. J’ai préparé un sandwich au saucisson, une bouteille d’eau et mes m&m crispies. Nous sommes vendredi, je me prépare à passer un long weekend de geek avec mon ordinateur et mon nouveau jeu, que j’attends depuis 10 ans. Je me souviens de cet émoi qui m’envahissait de cette même façon quand j’ai joué à Skyrim, et je me lance, les yeux émerveillés, avec beaucoup d’attentes.

J’ai fais un rêve, Elder Scrolls 6, et vous ?

Je commence par créer mon personnage. Pour une fois, je peut modifier son corps directement, je n’ai pas besoin de mods comme « CBBE » ou « Body Slide » Je peux tout personnaliser. Je choisi ma race, toujours un nordique, grand et musclé, à la façon de Conan le barbare, mais pas trop bodybuildé, un guerrier digne qui saura vaincre le nouveau mal qui règne en Tamriel. Je lui met quelques cicatrice et une belle barbe, des cheveux mi-long et lâchés au vent, un regard ténébreux et des yeux sombres qui en feront trembler plus d’un. Je peux modifier son âge, une quarantaine d’année… c’est un bonhomme, qui a du vécu, par un novice. Il est puissant, mais ce n’est pas un guerrier en armure lourde, c’est plutôt un espèce d’assassin furtif, rapide et sans pitié. Une fois personnalisé avec un niveau de détail et de graphisme à couper le soufle, je me lance enfin.

Le jeu me propose de choisir entre plusieurs scénarios pour débuter mon aventure, comme moi je le désir. Alors je choisi, et je me réveil dans une grange, blessé, et aidé par une vieille femme qui a pris soin de moi après m’avoir retrouvé en sang, inconscient et nu, dans la rivière. Je ne me souviens de rien, mais très vite, elle m’explique qu’une bande de mercenaire à la solde d’un petit dirigeant locale les persécutes, et que s’ils me voient, ils pourraient encore me faire du mal, mais elle n’a pas fini sa phrase qu’ils débarquent. Je dois fuir car je n’ai pas la force de combattre pour le moment. Elle me conseil de descendre dans cette trappe dissimulée sous un tapis qui conduit à l’extérieur, après des tunnels sombres, et je m’exécute, je n’ai pas d’autre choix que de traverser cette caverne.

Grotte Skyrim

L’ambiance est glauque, et les échos me plonge immédiatement dans l’ambiance. Une vapeur verdâtre se dégage des murs, couverts de vieille racines, mais la fluidité est parfaite. La lumière et les ombres ont un rendu exceptionnels, pour une fois, dans un Elder Scrolls, c’est très réaliste. Il fait très sombre, mais au loin, j’aperçois de la lumière, et je me dirige vers elle. Durant cette phase, j’apprends à jouer, c’est le tutoriel, et je prend le jeu en main très vite. Habitué des jeux de rôles et des Elder Scrolls précédents, c’est une formalité. Pour une fois, je n’ai pas besoin de mods pour améliorer l’interface, celui-ci est complet, un peu comme dans The Elder Scrolls Online. Très vite, je loot un gilet de cuir et une épée émoussée sur le squelette d’un vieux guerrier, et je m’équipe pour combattre des grosses araignées. Au passage, juste avant la sortie, je cueille quelques champignons et des éléments d’alchimie pour plus tard. Je fouille tout, des tonneaux, des sacs, des caisses et chaque éléments avec lequel j’interagis se modifie, les couvercles restent ouverts, les sacs se vident, c’est très réaliste, j’adore. Normalement, seuls  des mods permettaient cela.

En sortant de cette grotte, j’arrive dans une forêt luxuriante, avec des textures d’arbres HD et très réels. Je suis époustouflé par le détail des feuilles et des buissons, des fleurs, et je ne perd pas de FPS. C’est dense, et pourtant, ultra fluide. Je sens comme une humidité et une petite fraicheur, avec cette odeur de feuilles mouillées comme un matin d’été après un orage. J’entends derrière moi ce qui semble être le bruit d’un ruisseau qui s’écoule. Parfait pour ne pas laisser de trace, car l’ennemi a des chiens pisteurs, très intelligents, ils pourraient être à ma poursuite, je n’en sais rien. Je remonte la rivière, mes traces de pas sont visibles au sol, et j’ai les jambes mouillées jusqu’aux cuisses. les textures humides sont révolutionnaires. Je ne sais pas où je vais mais j’espère plus loin, trouver des habitations pour manger un peu et trouver des informations sur ce qui se passe dans le coin. Je n’ai pas l’intention de finir tué par la mafias locale, pas tant que je ne sais pas qui je suis.

Rivière dans Skyrim

J’arrive enfin dans ce petit village, je vole des vêtements sur un étendoir, et je me fond parmi les habitants, cherchant des informations. Qui suis-je, ou vais-je, que fais-je… Pour le moment, tout que je sais, c’est que je suis libre de faire tout ce que j’ai envie. Je n’ai aucune autre limite que celle de mon argent de poche… Et justement, voici une taverne, meilleur endroit pour tout savoir sur les lieux. L’ambiance intérieur est énorme : Bruit, musique, ragots, bagarres. C’est animé, il y a beaucoup de PNJs. Attablés au fond, la guilde des guerriers recrute des aspirants. Je les approches pour en savoir plus sur le village où je me trouve. Et, poussé par mes hardeurs et mes convictions nobles, je les rejoins très vite et ils me donnent une première mission.

A ce stade, je ne suis pas contraint de suivre un scénario linéaire, je fait tout ce  que je veux… Et justement, ma première mission est de combattre cette fameuse mafia qui sévit dans le coin. On m’explique qu’ils font parti d’une organisation dirigée par un puissant sorcier, et qu’il n’existe personne d’assez fou pour se mesurer à lui. Là, je me sens d’un coup investi d’une mission, je sens un destin se dessiner. Mais je n’avais pas vu l’heure passer, nous sommes déjà midi… Et si j’allais manger mon sandwich au saucisson ?

Premier bilan sur Elder Scrolls 6 : Hammerfell

  • Des graphismes Ultra HD en 4k, avec un niveau de détail que je n’avais jamais vu auparavant.
  • Une IA inédites avec des PNJs et monstres intelligents, ils ont des comportements inédits.
  • Une ambiance sonore bien présente, qui me permet de m’immerger facilement dans le jeu.
  • Des décors riche et variées, nature dense et réelle, grotte sombre et humide, taverne glauque.
  • Des personnages vraiment uniques et détaillés, des PNJs nombreux et des attitudes très réalistes.
  • Une liberté totale, je suis qui je veux, et je fais ce que je veux, aucune contrainte scénaristique.
  • Je n’ai pas l’impression d’être dans un Elder Scrolls, tout est nouveau, tout est bien mieux.

Je continu mon aventure après avoir englouti mon sauciflard en deux bouchées…

Elder Scrolls 6 est-il à la hauteur de nos attentes ?

En reprenant mon jeu là où j’en était, je me dirige vers le lieu de ma première mission, tuer quelques rats dans une cave, et un apprenti sorcier qui les invoque. Je gagne mon premier salaire. Une jauge apparait et me rappel que j’ai des besoins vitaux à combler, je dois acheter des vivres et me reposer. J’achète des provisions et je loue une chambre pour la nuit. Durant mon sommeil, je fais un rêve, une ombre me parle… d’une grande ville, où je devrais me rendre pour savoir quel est ma destinée. En me réveillant, je retourne voir le tavernier, je lui parle de la ville, de mon rêve, et il m’indique que celle-ci existe, et où elle se trouve. C’est l’une des grandes villes du jeu, ouvertes, animées avec de nombreux PNJs. Ceux-ci on une IA extrêmement développée, ils ont des conversations, vaquent à leurs occupations, commercent ensemble et réagissent à mon personnage en fonction de son statut.

Maintenant que j’ai une destination, la fonction MAP s’active et je découvre une carte gigantesque, que j’ai hâte de fouler dans son intégralité. Je vois plusieurs lieux-dits, plusieurs villes et je crois reconnaitre… un cratère… celui peut-être du teaser ? Avant de sortir de la taverne, direction la grande ville, un PNJ m’accoste en me disant qu’il sait tout sur tout, et que si je veux tout savoir, contre une petite pièce, je saurais tout. Je lui donne 1 septim, et il me parle des fonctionnalités du jeu. Nage, escalade, furtivité, cueillette, artisanat, diplomatie, conquête… Si j’ai bien compris, je peux conquérir un grand domaine et y construire ma demeure, je pourrais y avoir des serviteurs et y accueillir des réceptions pour gagner de l’argent et influencer la haute société. Des gardes veilleraient sur mes biens, des mercenaires accompliraient des missions périlleuses pour moi, et je pourrais même ouvrir des commerces pour y vendre des recettes que j’aurais moi-même créées… J’ai hâte d’en savoir plus… projetons-nous…

La fin de Elder Scrolls 6 – Hammerfell

The Elder Scrolls 6, l'annonce officielle de Bethesda

Après 2 mois de jeu intensif à tout visiter, j’ai terminé ma première partie, aussi complète que possible. J’ai tout visité, fait toutes les quêtes de toutes les factions, j’ai tout conquis ! Voici les points marquants du jeu et ses nouveautés.

Artisanat

  • Je peux à ma guise avoir plusieurs métiers, mais il est important de se spécialiser dans l’un d’eux, pour pouvoir créer des recettes uniques et devenir un grand maître. Forgerons, armurier, alchimiste, joailler, cuisinier, brasseur, tanneur, couturier, enchanteur, etc. Il existe une vingtaine de métier, tous aussi importants et utiles les uns que les autres. Je peux même faire des métiers artistiques et me représenter dans des expositions et des spectacles.
  • Je peux créer moi-même mes recettes, combiner des éléments et créer des objets sur-puissants. Ces objets peuvent être utilisé par les PNJs que je dirige, pour les rendre plus puissants, plus intelligents, ou plus résistants. Je peux aussi ouvrir un commerce et me faire de l’argent pour être toujours plus important. Il existe des milliers de combinaisons d’artisanat possible et imaginables. Je présume que j’en ai même pas exploré le quart durant ma partie.
  • Chaque recette à plusieurs rangs, mais c’est seulement en me spécialisant que je peux déloquer des rangs épiques, qui permettent d’être encore plus puissant. Plus je me perfectionne, plus mon équipement est unique. Il faut bien choisir sa spécialité en fonction de ses envies, moi, je suis spécialisé en épée à deux mains, je suis un grand maître. les ressources les plus puissantes sont très rares, et certaines se trouve même sur le dernier boss, c’est dingue !

Collection

  • Il existe de nombreuses collections d’objets dans le jeu. Je peux collectionner de grands vins, des livres d’histoires, des objets anciens, des pierres précieuses, des membres de monstres, et les afficher plus tard dans ma maison. Je peux aussi utiliser des râteliers pour exposer mes armures, et tout mon attirail. Il existe des milliers d’objets à collectionner, et à afficher chez soit !

Diplomatie

  • Parfois, il faut faire des alliances pour vaincre. Le système de diplomatie de Elder Scrolls 6 permet, soit de créer des guerres, soit de réconcilier des peuples. Il parait même que nous pourrions devenir très haut placé à notre tour. Cette fois, notre influence sera déterminante dans la partie. Car même le dernier boss tué, l’aventure ne s’arrête pas, de nombreux conflits exigent de moi d’être au top !

Domaine

  • Je peux construire mon domaine à partir d’un terrain vide. Il existe plusieurs terrains disponible, j’ai choisi celui avec vu sur la mer et les montagnes enneigées. Ils sont tous aussi vastes et variés, il y en a même un constructible dans des grottes !
  • Je construit au départ un petit chalet, qui se transforme vite en châteaux, en fonction de ma fortune. Je fait construire des maisons et crée un véritable petit village, avec des paysans, des commerçants, des artistes, et même, avec ma propre taverne !
  • Les gardes que j’embauche peuvent devenir des gardes d’élites, toujours mieux équipé et entrainé pour repousser d’éventuelles attaques de mon domaine. Je peux ériger des murs, des pièges, des remparts, pour protéger mes villageois et mon domaine.
  • Je peux convier des gens, organiser des réceptions, inviter des nobles pour influencer l’histoire. Je peux aussi me marier, et recruter plusieurs personnages qui resteront à mes côtés lorsque j’aurais besoin d’eux, à tout moment de l’aventure.

Ambiance

  • Naturellement, les graphismes nextgen de Hammerfell sont sublimes, fins, et les animations à la hauteur de nos attentes. Pour une fois, je ne ressent pas le besoin d’ajouter de mods pour améliorer l’ambiance et les personnages.
  • Les musiques sont épiques. les bruitages réalistes et adaptés à l’environnement. Échos, étouffé, forêt, maison, les bruits changent tous en fonction du lieu où je me trouve, et même la météo influence les sons et les bruits.
  • La nature, le décor, et la météo justement, sont aussi variées. Pluie, vent, sable, eau, collines, forêts, il existe un nombre important de lieux, tous aussi différents les uns que les autres. Tout est sublime, tout est vraiment énorme.

Quêtes

  • Des centaines de quêtes sont disponibles. Quêtes principales, quêtes secondaires, quêtes annexes, sous-quêtes, quêtes de classe, quêtes de domaine, quêtes d’artisanat… Fiouf, j’ai de quoi m’occuper.

Bien sur, il existe encore des milliers de points à aborder… Mais ma voisine du dessus avec son gosse qui hurle viennent de me tirer de ce magnifique rêve que je faisais sur Elder Scrolls 6… Aidez-moi à finir ce rêve, et dites-moi ce que vous, vous rêveriez d’avoir dans cet épisode, que nous attendons maintenant de pieds fermes.


Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Encore plus d'Elder Scrolls 6

  • j\ai fais (15)
  • scrolls (2)

Une réponse à J’ai fais un rêve, Elder Scrolls 6, et vous ?

  • je vous propose de poster la suite de ce rêve, et de tout ce que vous voulez voir dans cet épisode… Le problème, c’est que nous risquons d’être déçu en rêvant trop fort… Alors allez-y mollo…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories
Screenshots aléatoires
Suivez-nous sur Facebook